Expériences


Près de 4 400 Canadiens sont en attente d’une greffe d’organes.
Tous n’auront pas la chance d’y accéder, car chaque année,
250 personnes meurent dans l’attente d’une greffe.

Image

Des expériences authentiques

Gurjit

Shak, donneur de rein de son vivant et Gurjit, receveuse d’un rein. Comme Shak et Gurjit n’étaient pas compatibles, ils ont participé au Programme de don croisé de rein, ce qui a permis à la jeune femme de recevoir la greffe dont elle avait besoin. Shak et Gurjit sont mariés et, depuis le don et la greffe, ils ont eu un fils, Kasen.

En francais

La décision

Cette poignante vidéo a été réalisée à la mémoire de Justina Lo Cane afin de sensibiliser les gens au don d’organes et de tissus. Atteinte d’une maladie cardiaque, Justina avait besoin d’un cœur. Elle est décédée en novembre 2017, à l’âge de douze ans, après avoir attendu un cœur pendant quatre mois. Les circonstances de son décès ont incité l’Argentine à adopter la « loi de Justina », qui oblige les citoyens de plus de dix-huit ans à exprimer leur refus s’ils ne désirent pas faire don de leurs organes et tissus à leur décès.

Logan

Logan Boulet, joueur des Broncos de Humboldt, s’était inscrit comme donneur d’organes et de tissus quelques semaines seulement avant le tragique accident qui lui a coûté la vie, en avril 2018. Cette décision lui avait été inspirée par son entraîneur et mentor, Ric Suggit, décédé en 2017.

Après son inscription, Logan avait pris soin d’informer sa famille de sa décision, ce qui a facilité les choses lorsque ses parents ont dû prendre la déchirante décision d’autoriser le don de ses organes à des fins de transplantation ou de recherche.

Pat

Pat Loder raconte comment elle et sa famille ont pris la décision de faire don des organes de son fils Jeff après son décès tragique en 2016. Elle encourage les gens à sauver une vie en consentant au don d’organes.

Duc

Duc sait ce que c’est d’attendre. Il a attendu trois ans avant d’avoir une greffe de rein — sa deuxième. Grâce aux progrès de la médecine, les organes greffés ont aujourd’hui une durée de vie plus longue, mais il arrive encore que la greffe échoue. Pour Duc, cet échec signifie retourner sur la liste d’attente et reprendre la dialyse. Sa femme et quelques-uns de ses proches ont passé des tests pour savoir s’ils étaient compatibles, mais malheureusement, aucun ne l’est.

Josh

Josh s’est fracturé le crâne en faisant de la planche à roulettes. L’accident l’a laissé en état de mort cérébrale. Sa famille devait décider si elle souhaitait faire don de ses organes. Josh avait déjà discuté du don d’organes avec son frère et lui avait dit qu’il voulait être donneur. Par sa décision, Josh est devenu une source d’inspiration pour les jeunes de sa communauté, qui se sont inscrits au registre de don d’organes.

Randeep

Atteint d’une maladie rénale chronique, Randeep a subi des traitements de dialyse pendant un an. Entre-temps, il s’est tourné vers sa communauté pour tenter de trouver un donneur vivant. Une personne a répondu à l’appel. Ce donneur a offert à Randeep une deuxième chance à la vie.

Graeme

Graeme a été greffé d’un rein, un don fait par sa mère. Puis en 10e année, il a appris qu’il avait besoin non seulement d’une autre greffe de rein, mais aussi d’une greffe de foie. S’il vit aujourd’hui, c’est parce que quelqu’un a choisi de faire don de ses organes.

Cyndi

Cyndi a décidé de faire don d’un rein parce qu’elle ressentait le besoin de faire quelque chose de grand pour quelqu’un d’autre. Il était important pour elle de faire ce don à un inconnu dans le même esprit qui l’aurait habitée si elle l’avait fait pour un ami ou un membre de sa famille. Pour la personne qui a reçu le rein, la décision de Cyndi a eu un impact significatif.

Julianne

Julianne n’était encore qu’un bébé lorsque ses parents ont appris qu’elle aurait besoin d’une transplantation cardiaque. Sa famille sera à jamais reconnaissante à cette autre famille qui a consenti au don d’organes. Ce don a transformé non seulement la vie de la petite Julianne, mais aussi celle de toute sa famille.

Jamie

Enfant, Jamie a souffert d’un lymphome. La chimiothérapie qu’il a dû subir pour recouvrer la santé a endommagé son cœur. À quatorze ans, son nom a été ajouté à la liste d’attente pour une greffe du cœur. Il a reçu la greffe six ans plus tard. Grâce à un donneur, Jamie peut aujourd’hui rêver de l’avenir.

Mackenzy

Il y a plusieurs années, la petite Mackenzy, âgée de trois ans, est décédée à la suite d’une blessure à la tête. Ses parents ont fait don de ses organes, une décision qui a permis de sauver quatre vies. La famille espère que les Canadiens seront nombreux à enregistrer leur volonté de faire don de leurs organes et invite les gens à en discuter avec leurs proches.